Télémédecine

OBJECTIFS

 

Le portail E-santé donne accès à une plateforme de télémédecine permettant de mener et d'organiser dans diffférentes spécialités au travers de l'échange de données médicales sécurisé des télé-expertises, téléassistances, téléconsultations, téléformations, télé-staffs, télésurveillances et réunions à distance.

DESCRIPTION

En région, le service de « Webconférence médicale » est utilisé dans le cadre des urgences neurologiques (Accident Vasculaire Cérébral, cérébro-lésés), des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (cancer), de la dermatologie-diabétologie (suivi des plaies chroniques et des complications liées au diabète), des expertises anatomo-pathologiques, de la télé-radiologie, de la neuropsychologie (tests cognitifs), de la surveillance de l'hémodialyse (insuffisance rénale) et de a formation en neurologie.

 

Objectifs techniques :

Mettre à disposition des membres du GCS EMOSIST et des acteurs identifiés par l’Agence Régionale de Santé, une plateforme de télémédecine transversale pour toutes les spécialités (en urgence, chronique ou conventionnelle) permettant l’échange informatisé pour avis sur tout type de données médicales et permettant de répondre aux exigences du décret de télémédecine du 21 Octobre 2010.

 

Objectifs de santé :

  • Améliorer l’accessibilité, la qualité et la rapidité du diagnostic, de la décision thérapeutique et de la prise en charge (faire régresser la perte de chance : diminution des séquelles, pronostic vital et d’autonomie améliorée),
  • Améliorer la formation par le transfert et la montée de compétences,
  • Renforcer la coordination et une culture partagée de la santé entre les acteurs grâce à un partage de données, de connaissances et de pratiques mutualisées et standardisées,
  • En situation d’urgence et en zone rurale, permettre d’obvier à la pénurie de médecins spécialistes tout en garantissant un résultat médical similaire.
  • Permettre de réaliser une prévention secondaire efficace par le recueil et l’analyse des données médicales effectués dans le cadre du suivi,
  • Permettre de limiter les complications et évènements indésirables inhérents à la prise en charge parfois inadaptée d’une maladie grâce au recours possible à un avis spécialisé,
  • Permettre de limiter les transports, l’inconfort et le temps d’attente du patient qui sont dans certains cas inutiles et coûteux,
  • Permettre d’économiser le temps médical par l’organisation de réunions médicales à distance,
  • Permettre d’optimiser les ressources en santé par la décision de transférer, réorienter ou programmer un rendez-vous pour le patient,
  • Permettre une permanence des soins en neurologie d’urgence et en radiologie,
  • Permettre une équité de prise en charge médicale au niveau d’un territoire.

 

CHIFFRES CLES

En 2018 :

  • Neurologie : 11 points d’accès pour environ 1 058 demandes d'avis et 205 téléconsultations
  • Suivi neurologique : 11 points d'accès pour 10 185 télé-suivis
  • Dermatologie en EHPAD : 12 points d’accès pour 211 demandes d'avis
  • Dermatologie suivi de plaies chroniques : 5 points d'accès pour 50 demandes d'avis
  • Dermatologie téléexpertise : 17 points d’accès pour 158 demandes d’avis